Education nationale : les enseignants contractuels réclament leur engagement direct à la fonction publique guinéenne !

Étiquettes
11/08/2015

Education nationale : les enseignants contractuels réclament leur engagement direct à la fonction publique guinéenne !

Lundi 10 août 2015, à Conakry les locaux du ministère de l’Enseignement pré-universitaire ont été pris d’assaut par un groupe d’enseignants contractuels. Les manifestants en colère réclamaient entre autres leur intégration sans condition à la fonction publique.

Ces enseignants ont loyalement servi l’Etat guinéen en dispensant des cours dans les établissements publics de la capitale et de l’intérieur du pays sans salaire correct. Les années précédentes, le gouvernement guinéen avait organisé un concours d’intégration à la fonction publique. Les candidats ont constaté en passant le concours que les normes fixées n’avaient pas du tout été respectées. Notamment, le respect du principe de la compétence, la transparence dans le suivi des opérations du concours pour éviter toute forme de corruption habituelle. Certains candidats ont payé pour être sur la liste des admis, déplore un enseignant.

Au regard de leur parcours, les enseignants demandent de facto, une intégration sans condition dans le fichier de la fonction publique guinéenne. Un des manifestants explique :

« Après un certain nombre d’années de services rendus à la nation, nous pensons être à la hauteur de la tâche. Nous ne voulons pas participer au fameux concours, car nous avons vu comment le précédent s’était passé. Ceux qui avaient des relations ou de l’argent ont réussi au grand dam de ceux qui tirent le diable par la queue. Nous ne touchons que 470 000GNF par mois. Comment vivre correctement avec cette somme.

 

 

 

Partagez

Commentaires